Maîtriser le budget alimentation

Par le 6 août 2014

L’alimentation fait partie des dépenses incompressibles et pour beaucoup d’entre nous c’est toujours un casse-tête pour bien s’alimenter sans se ruiner. Il existe cependant quelques règles simples à suivre pour respecter son budget. En voici quelques-unes :

-          Eviter les plats ou aliments déjà cuisinés : l’exemple le plus marquant est celui des pâtes !

Rien de plus simple que la préparation des pâtes. Dans la même enseigne, si l’on compare les prix d’un paquet de pâte et d’une boîte de pâtes toutes prêtes à passer au micro-ondes : 1,67€ le kilo pour le premier (un kilo de penne) contre 13,61€ le kilo pour le second (une boîte de 280g de pâtes aux épinards et au parmesan) !

-          Préparer une liste en fonction d’un menu et du contenu des placards, pas la peine d’acheter en double.

-          Manger avant d’aller faire des courses. Si on a le ventre vide, on accroît le risque de succomber à la moindre envie et de multiplier les écarts par rapport à la liste

-          Si possible, ne pas emmener les enfants, car eux aussi peuvent rajouter dans le panier quelques produits imprévus et hors budget

-          Sur un logiciel type Excel, préparer une liste de menus. Prévoir l’équivalent de 2 ou 3 semaines de repas et piocher dans cette liste avant de faire les courses.

-          Apprendre à accommoder les restes et à intégrer dans le menu des repas spécialement faits pour les réutiliser

-          Toujours préparer trop de nourriture : on peut ainsi congeler le surplus et en faire des repas à emporter facilement avec soi au travail.

-          S’arranger avec les voisins ou amis afin d’acheter en gros

-          Penser à faire les fins de marchés, lorsque les producteurs bradent les produits restants

-          Pour certains produits de base (ex : farine, sucre), les marques distributeurs valent vraiment le coup : un prix inférieur pour une différence de qualité qui n’est pas vraiment notable

-          Toujours vérifier les prix au kilo et non les prix uniques. Penser également à regarder en premier lieu les produits situés sur les rayons les plus bas. En effet, les produits les plus chers sont toujours placés à hauteur des yeux !

-          Acheter de saison. Si l’on souhaite manger des courgettes en hiver, direction les surgelés ! Pour les petits pois, on se tourne vers les conserves. Lorsque l’on n’est pas fan des conserves ou surgelés industriels, on peut toujours les réaliser soi-même avec des légumes achetés en été ou au printemps.

-          Acheter local et via des circuits courts : reseau-amap.org, mescarottes.com, mon-panier-bio.com, lesfruitsduvoisin.org, laruchequiditoui.fr, etc.

 

Vous avez encore des restes mais vous ne pouvez plus les voir en peinture ? Donnez-les ou échangez-les plutôt que de les jeter ! Découvrez deux applications innovantes :

-          Partage ton frigo : on s’inscrit, on enregistre les produits dont on veut se débarrasser, le site nous géolocalise et propose ensuite à tous les gens inscrits dans le quartier de venir les chercher

-          Checkfood : vous scannez le code barre de vos produits et indiquez les dates de péremotion et l’application vous alerte lorsque la date approche. Vous avez alors deux possibilités : manger l’aliment ou le donner à des associations.

 

Fini le gaspillage et terminé le budget qui explose. A vos assiettes !  :)

shutterstock-14-d391f103033-original

2 Comments

  1. Pingback: Maîtriser le budget alimentation | Compte...

  2. Marina

    11 août 2014 at 19 h 07 min

    Merci pour ces astuces, on peut aussi penser au potager pour avoir des fruits et légumes frais pour presque pas un rond. Pas forcément aligner des mètres de poireaux, mais un ou deux pieds de tomates sur la terrasse, des fraises dans le jardin, des arbustes fruitiers… et ça devient vite une passion :)